Les collections

Le musée de la Chartreuse de Douai affirme sa spécificité autour du lieu (petit cloître, salle capitulaire et réfectoire) et de sa collection de peintures flamandes, hollandaises et italiennes du XVème au XVIIème siècles et françaises des XVIIIème et XIXème siècles.
 

La récolte de la manne
Maître de la Manne
Vers 1460-1470
 
Pieta 
Vasari
Vers 1540
Pourquoi naître esclave ?
Jean-Baptiste Carpeaux
1868

 

 

 

 


Le XXème siècle

Une salle est consacrée aux artistes douaisiens du XXème siècle parmi lesquels le surréaliste Félix Labisse.


Le XIXe siècle

La richesse et la diversité de l'art au XIXe siècle apparaissent à travers les différents mouvements : néo-classicisme, le romantisme, l'orientalisme, le réalisme, le néo-impressionnisme, le symbolisme et le néo-impressionnisme.


La peinture Française du XVIIIème Siècle

Avec La Famille du grand Gayant de Douai, Louis Watteau illustre le goût pour les scènes traditionnelles de la vie locale au XVIIIe siècle. Les esquisses de Doyen, Deshays et Berthélémy rappellent l'importance de la peinture d'histoire jusqu'à la Révolution.


Les Flamands du XVIIème Siècle

Au 1er étage, dans les salles ornées de boiseries et de mobilier de chêne, sont présentées les oeuvres flamandes du XVIIème siècle.
De la grande peinture de Rubens et de Jordaens à celle de petits maîtres du paysage comme Minderhout, Govaerts, et Josse de Momper...


Peinture des Pays-Bas au XVIème Siècle

Au XVIème siècle, certains artistes du Nord se tournent vers l'Italie alors que d'autres maintiennent la tradition réaliste propre à l'art flamand : Van Hemessen, Reymerswaele, Mandyn, Floris et Metsys conjuguent ces deux influences.


L'école Italienne

Découvrez l'ensemble de peintures de la Renaissance dont la célèbre Vénitienne de Véronèse, ou encore l'émouvante Déposition de Vasari.


Les primitifs Flamands

La première salle du musée est consacrée aux primitifs flamands, hollandais, italiens et espagnols. Peintes à l'oeuf ou à l'huile sur des panneaux de bois, ces oeuvres sont issues du gothique international et conjuguent profusion décorative, élégance des lignes et couleurs chatoyantes.


Les sculptures

Découvrez l'esthétique néoclassique et romantique du début du XIXème, à travers les grands marbres comme "Aristodème au tombeau de sa fille" de Théophile Bra ou encore la puissance désespérée du bronze "le fils prodigue" d'Auguste Rodin...


Les objets d'art

Les collections d’objets d’art sont présentées chronologiquement dans cinq chapelles latérales voûtées d’ogives. Retrouvez orfèvrerie, émaux, ivoires, faïence, albâtres et verreries  du Moyen Age au XIXème siècle.