La MJC - Maison pour Tous

215, rue d'Arleux - 59500 Douai
Tél. : 03 27 71 18 18
Fax : 03 62 02 14 38
Nous écrire
Notre site Internet

Ce site est équipé d'un défibrillateur



Directrice : Christine Pimare-Dron

Les activités sont regroupées par  thèmes :
- arts plastiques-création (patchwork, scrapbooking, pâte à sel, peinture sur soie, poterie céramique, encadrement, club des bonnes idées),
- danse (classique, contemporaine, jazz, hip-hop, salsa...)
- gym et bien-être (gym tonic, gym d’entretien, gym douce, expression enfants, gym maternité, stretching, sophrologie, relaxation, yoga),
- jeux (jeux de rôle, de stratégie, tarot), langues,
- musique (éveil, guitare, batterie, clavier, MAO, club radio),
- sciences et techniques
- théâtre.


De nombreux services au public
Les locaux de la MJC - Maison pour Tous accueillent également les services au public que la MJC a développés au fil des ans avec l’aide de la Ville et d’autres partenaires : le Centre de formation informatique « X2000 » et le Cyber centre (initiation, formation) ; le PIJ (Point Info Jeunes) et le CLAP (Comité Local d’Aide aux Projets de jeunes) : ouverture vers le social, et vers l’économique avec le « CLAP éco » ; le secteur culturel avec la programmation de spectacles (musique, chanson, théâtre…), l’accueil de plasticiens dans la salle expo « au 215 », et l’organisation de nombreuses animations (Voyages découvertes, débats, etc…). Régulièrement des ALSH (Accueils de Loisirs Sans Hébergement à dominante culturelle) et des stages BAFA sont organisés. Enfin, la MJC a créé à l’intention des associations le SATA (Service d’Aide Technique aux Associations : secrétariat, imprimerie) et un Pôle ressource d’aide à la vie associative (conseils, formations). Ces deux derniers fonctionnent à la Maison des Associations.
 

Un peu d’histoire
C’est en 1961 qu’une poignée de douaisiens créent l’association Maison des Jeunes et de la Culture. Les locaux sont inaugurés en 1965. Des activités sont organisées pour les jeunes, puis les adultes, ainsi que des débats sur les problèmes d’actualité. Arrive mai 68 ; le Conseil d’Administration décide d’ouvrir la Maison à tous, toute la journée.
Des représentants du monde syndical et patronal participent à des débats passionnés et passionnants. La MJC gagne ses galons de lieu de citoyenneté ouvert à tous, dans le respect des opinions de chacun.
Les années passant, les activités se développent. En 1974, Charles Fenain, Maire de Douai, déclare : « si la MJC n’existait pas, il faudrait la créer, et si demain on voulait la supprimer, la population ne le permettrait pas ». Au fil des ans et jusqu’à maintenant, cette démarche d’ouverture suscitera l’organisation régulière d’animations, de débats, ou d’expos informatives, avec de nombreux partenaires choisis en fonction des thèmes traités.

Un événement dramatique
Une grande partie de la MJC brûle dans la nuit du 11 au 12 avril 2002. Au matin, le Directeur, les salariés et le Conseil d’Administration lancent un mot d’ordre « on ne baisse pas les bras, on continue ». La Ville se mobilise avec l'accord de Jacques Vernier, Maire de Douai  pour qu’un secrétariat MJC s’installe à la Maison des Associations. Du matériel, des ordinateurs sont prêtés par des particuliers ou des entreprises. La Voix du Nord titre « Grand élan de solidarité autour de la MJC de Douai ». Les activités et services de la Maison s’installent tour à tour dans différents lieux : piscine, préfabriqué, ancien centre social Eliane Andris, chambre des métiers, IUFM, l'Hippodrome, collège Jules Ferry, etc… en attendant la reconstruction.