Parc Jacques Vernier

Parc Jacques Vernier

Situé à moins d'un kilomètre du centre ville, le parc Jacques Vernier est ouvert au public depuis l'été 2000.

Il est divisé en jardins thématiques avec un plan d'eau de 5 hectares, plus de 7300 végétaux, une zone naturelle et un marais où l'on trouve des oiseaux rares, voire très rares, des terrasses, et un jardin aquatique. Selon ses goûts et le temps que l'on souhaite consacrer à la promenade, il est possible d'emprunter plusieurs parcours : un court permettant de découvrir les différents aménagements du parc, un moyen qui englobe l'espace naturel, un long qui fait découvrir l'ambiance boisée.



et en 2013, le parc de loisirs, composé d’une aire de jeux, d’un accrobranche, d’un circuit de karts nautiques et bateaux familiaux.

    

Accès par le giratoire de la Clochette, direction parc des expositions (Gayant Expo). Traverser la voie ferrée. Entrée du parc au fond du parking.

 

Un peu d'histoire

Jacques Vernier, durant les 31 années de son majorat comme lors de ses mandats de député européen, de député, de conseiller régional et de président de la CAD, s’est particulièrement préoccupé des questions d’environnement et d’aménagement du territoire.
Donner son nom au parc du Rivage Gayant n’est donc pas anodin. En effet, au début de son premier mandat, Jacques Vernier s’attache à reconvertir ce site, initialement port charbonnier des Houillères du Nord et du Pas-de-Calais devenu une friche industrielle.
La ville de Douai lance alors un concours d’idées, au terme duquel il est prévu que seront aménagés une zone naturelle au Nord, un parc paysager autour d’un lac et un parc ludique. En 1999, le parc paysager de 21 hectares voit le jour et, le 30 juillet 2013, le parc de loisirs est inauguré.
En septembre 2014, le baptême du parc du Rivage Gayant est donc autant un symbole de l’action de Jacques Vernier qu’un remerciement pour son dévouement à Douai et aux Douaisiens.