Photothèque Augustin Boutique-Grard

191, rue Saint-Albin
59500 Douai
Tél. : (33) 03 27 93 58 66
Nous écrire

Ouverture de la Photothèque du lundi au vendredi de 14h à 17h (sauf le mardi)
Samedi sur rendez-vous
Fermeture annuelle en août.

Venez découvrir nos expositions virtuelles : https://phototheque.ville-douai.fr.


La photothèque Augustin Boutique-Grard inaugurée en 1989, a été créée grâce à la fille d’Augustin Boutique, Thérèse Hervieu. En 1977, Thérèse lègue à la ville de Douai, conformément aux vœux de son père les 25 000 plaques de verre de sa collection.

 

Portrait de Thérèse Boutique
épouse Hervieu - Paris août 1914

 

Ce service municipal, uniquement consacrée à la consultation de documents iconographiques est unique dans le Nord de la France. Ce service, ouvert à la consultation, s’enrichit au fur et à mesure de la progression de l’inventaire.

L’ensemble des collections de la photothèque Augustin Boutique-Grard n’appartient pas au domaine public donc les vues ne peuvent ni être reproduites, ni diffusées sans autorisation.

Fonctionnement

La gestion et l’organisation du fonds photographique passent d’abord par le conditionnement de chaque support de verre selon des normes précises. Seule la manipulation des plaques à l’aide de gants est autorisée. A partir de cette condition, on peut envisager le nettoyage de la face verre de la plaque avec un pinceau en poil de chèvre ou de chameau.

 

 

Le classement des supports s’effectue dans des caissons en aluminium anodisé où chaque plaque est mise en une pochette de papier neutre. Sur cette enveloppe, l’identification de la plaque est indiquée (dimension, légende, numéro d’inventaire, positif ou négatif) au crayon gris, afin d’éviter une manipulation inutile. Un contretypage systématique de tous les supports est réalisé. Afin d’assurer le classement, il nous faut identifier les vues. Nous nous fondons essentiellement sur les indications données par le photographe quand elles existent, sinon nous effectuons une recherche documentaire ponctuelle selon le déroulement des expositions. Pour les photographies non localisées, nous les classons par thème (exemple : scène de vie quotidienne, scène rurale...). À partir de ce travail de base, toutes les données sont introduites dans l’ordinateur pour l’inventaire de la collection.
 

La réserve